Levée de l’immunité parlementaire de Barthélémy Dias dans le meurtre de Ndiaga Diouf : la commission ad hoc entend le député, ce mardi

Levée de l’immunité parlementaire de Barthélémy Dias dans le meurtre de Ndiaga Diouf : la commission ad hoc entend le député, ce mardi

A peine installée en début de semaine dernière, la Commission Ad Hoc de l’Assemblée nationale, mise sur pied dans le cadre de l’affaire relative au meurtre de Ndiaga Diouf, se met en branle. En effet, elle a convoqué le mis en cause dans ladite affaire de crime de sang, en l’occurrence Barthélémy Dias, maire socialiste de Mermoz/Sacré-Cœur.

Dans une note parvenue à Sud Quotidien le samedi 5 novembre dernier, il est indiqué que «la Commission Ad Hoc de l’Assemblée nationale convoque le député Barthélémy Toye Dias, le mardi 8 novembre 2016 à 10, à l’Assemblée nationale». Le communiqué des services de communication de l’hémicycle renseigne ainsi que cette invite entre «dans le cadre de la demande de levée de son immunité parlementaire».

PARTAGEZ CET ARTICLEShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Réagir

Votre email ne sera pas publiée.