Décès de l’ancien reporter-photographe El Hadji Ahmed Diawara : le dernier des précurseurs tire sa révérence

Décès de l’ancien reporter-photographe El Hadji Ahmed Diawara : le dernier des précurseurs tire sa révérence

Avec la disparition de l’ancien reporter-photo, El Hadji Ahmed Diawara, décédé dans la nuit du vendredi 30 septembre à l’âge de 95 ans, le Sénégal perd l’un de ses plus valeureux photographes. Il avait le talent d’un Salla Casset, celui-ci, un brillant photographe qui a immortalisé une époque de la vie dakaroise.

Au niveau de la cité HLM de Dakar, où se trouve son domicile, El Hadji Ahmed Diawara fut le photographe attitré de tous les habitants de la zone dans les années soixante. Ancien du Bureau de l’Information, M. Diawara a été un des premiers reporters sénégalais au journal «Dakar Matin», l’ancêtre du «Soleil». Il a également «couvert» plusieurs événements sportifs et religieux, principalement le Gamou de Tivaouane pour le quotidien national.

Homme de terrain et de relations, il a laissé aux habitants de son quartier l’image d’un sage. Ce qui explique, certainement, le monde fou qui l’a accompagné à sa dernière demeure. Le défunt fut également un grand dirigeant du club dakarois, Jaraaf. Au plan politique, il a milité pendant très longtemps au Parti Socialiste (PS), qu’il n’a quitté que pour accompagner son grand ami, Djibo Leyti Kâ, qu’il a connu au Bureau de l’Information, à l’Union pour le Renouveau démocratique (Urd), où il était le président du Comité des Sages. Et ce même si avec l’âge, il avait pris sa retraite politique.

Musulman sincère, membre proche de la confrérie des Tidianes, il laisse derrière lui l’image d’un homme qui a consacré pleinement sa vie à cimenter de bonnes relations. Que la terre de Yoff, où il repose, lui soit éternellement légère.

Politicsen.com

PARTAGEZ CET ARTICLEShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Réagir

Votre email ne sera pas publiée.