Cheb Khaled évite le lynchage à cause de sa nationalité marocaine

Cheb Khaled évite le lynchage à cause de sa nationalité marocaine

Le grand nom de la chanson rai, Cheb Khaled, qui a la double nationalité algérienne et marocaine, a failli de peu être lynché dans un consulat algérien dans la banlieue parisienne, où il s’était rendu pour remplir des formalités.

A son apparition, des Algériens se sont mis à le traiter de «traître» à son pays, l’Algérie , lui déniant le droit de venir dans ce consulat, sous prétexte qu’il a pris la nationalité marocaine en demandant aux agents de sécurité de le chasser des lieux. Seule la présence de ces derniers a évité à la star incontestée du rai une agression physique, après qu’il ait répondu aux insultes et au moment où les choses ont commencé à dégénérer sérieusement dans l’enceinte du consulat. Ce n’est qu’après avoir été évacué que le calme est revenu, l’artiste ayant été très choqué par des propos d’une rare violence.

Depuis qu’il a obtenu la nationalité marocaine suite à une initiative de son grand fan, le roi Mohammed VI, le chanteur a vécu des moments difficiles et a du quitter le Maroc, pays dans lequel il comptait s’installer définitivement avec sa famille.

Plusieurs campagnes de dénigrement des médias algériens l’ont contraint à retourner en France, d’où il avait annoncé son départ à cause de la montée de la xénophobie et de l’islamophobie.

Actu Maroc

PARTAGEZ CET ARTICLEShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Réagir

Votre email ne sera pas publiée.