Après l’éclatement de « Mankoo », le Pds crée « Wàttu Senegaal » : Me Wade tête de liste aux Législatives

Après l’éclatement de « Mankoo », le Pds crée « Wàttu Senegaal » : Me Wade tête de liste aux Législatives

Décidément, la politique réserve toujours des surprises. Après la création en fanfare de la coalition « Mànkoo Taxawu Senegaal », il y a à peine deux à trois semaines, celle-ci est volée en éclats, dès qu’il s’est agi d’en désigner la tête de liste nationale pour les Législatives pour lesquelles elle avait été portée sur les fonts baptismaux. En lieu et place, sont nées trois autres coalitions dont la dernière, « Wattù Senegaal », aura à sa tête l’ancien chef de l’Etat, Me Abdoulaye Wade himself.

Dans un communiqué rendu public par le chargé de communication du Comité Directeur du PDS, Mayoro Faye, parvenu tard à notre rédaction (21 h 12), ce lundi 29 Mai 2017, il est indiqué que «le Pds, Aj, Bokk Gis-Gis, Tekki et une vingtaine d’autres partis et associations ont lancé la coalition Wattù Senegaal», en vue des élections législatives du 30 juillet prochain. Selon le texte, une telle décision fait suite à «l’éclatement de « Mànkoo Taxawu Senegaal »».

Des partis comme Rewmi d’Idrissa Seck, FSD/BJ de Cheikh Bamba Dièye, le Grand Parti d’El Hadj Malick Gakou ont décidé de cheminé avec le dissident du PS, Khalifa Ababacar Sall, par ailleurs maire de Dakar pour constituer leur propre coalition électorale, qui pourrait désigner l’actuel prisonnier du «Macky» à la tête de leur liste.

Quant au Pds et ses alliés que sont And Jëf (version Mamadou Diop Decroix, Bokk Gis Gis de l’ancien président de l’Assemblée nationale, Pape Diop, Tekki du député Mamadou Lamine Diallo et la vingtaine d’autres partis et associations qui les accompagnent, ils ont décidé de lancer la coalition « Wattù Senegaal« . Et, selon leur communiqué, «ils comptent aller aux Législatives sous leur propre bannière avec, comme tête de liste, l’ancien Président Abdoulaye Wade».

«Wattù Senegaal», qui se veut «une coalition gagnante» aura, à n’en pas douter, du pain sur la planche avec toutes ces listes qui seront en compétition. Peut-être qu’après ces Législatives, on saura qui est qui, particulièrement qui est le vrai chef de l’Opposition sénégalaise, un statut qui est la raison profonde de cet éclatement d’une coalition qui avait commencé à faire peur au Macky.

S.M.D

PARTAGEZ CET ARTICLEShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Réagir

Votre email ne sera pas publiée.