21ème édition Drapeau Ndef Leng : Thiaka Faye en maître absolu

21ème édition Drapeau Ndef Leng : Thiaka Faye en maître absolu

En l’absence de l’ »empereur » Reug Reug, Thiaka Faye n’a eu aucune peine à dicter sa loi à ses adversaires, lors de la 21è édition du drapeau Ndef Leng, tenu dimanche 18 décembre au stadium Iba Mar Diop. Il succède ainsi à Mamadou Moustapha Sène, l’empêchant ainsi de réaliser le doublé.

Le géant de Kounkoung, Thiacka Faye, a remporté haut la main la 21ème édition du Drapeau Ndef Leng. Il a effectué un parcours sans faute, balayant tout sur son passage. Après avoir battu le teigneux Mamadou Faye dit « Ordinateur », Malia de Rock Energie et « Général » de Malika, «le bus», comme on le surnomme, a imposé sa puissance à l’autre grandissime favori du tournoi, Mamadou Moustapha Sène dit Sellé, celui-là même qui avait gagné la précédente édition.

Une belle victoire en demi-finale, qui lui ouvrait largement les portes de la finale. Béni des Dieux de l’arène, ce dimanche-là, l’ancien pensionnaire de l’équipe nationale de lutte traditionnelle n’eut aucune peine à se défaire de son dernier antagoniste de la soirée, Boy Faye, tombeur de Cheikh Ahmed Tidiane Dièye, en demi-finale. Il s’adjuge ainsi le trophée, empochant du coup la somme de 1.800.000 FCFA, contre 800.000 FCFA pour le finaliste malheureux. Thiacka Faye succède ainsi à Mamadou Moustapha Sène, qui rate donc l’occasion de réaliser un doublé.

Au total, 46 lutteurs ont pris part à la compétition, avec une forte participation des ténors. Toutefois, cette édition a été marquée par l’absence de «Reug Reug», l’empereur de la lutte sans frappe, qui prépare son combat en lutte avec frappe, contre Bébé Saloum.

Source : Le Soleil

PARTAGEZ CET ARTICLEShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Réagir

Votre email ne sera pas publiée.